Menu Fermer

Aérations fenêtres bois obligatoires ou pas ?

En raison des avantages qu’elle procure, l’aération d’une maison est devenue obligatoire depuis le milieu des années 50. Les fenêtres font notamment parties des accessoires qui permettent d’assurer la ventilation de la maison. Ainsi, lorsque les fenêtres sont ouvertes, elles peuvent renouveler l’air qui se trouve à l’intérieur de la maison. Même lorsqu’elles sont fermées, les fenêtres peuvent garantir l’aération d’une maison grâce à des accessoires spéciaux appelés grille d’aération. Les fenêtres se déclinent actuellement en une large variété de matériaux : PVC, aluminium, bois, etc. L’obligation légale d’aération d’une fenêtre est-elle valable pour tous ces genres de fenêtres ou pour quelques catégories ? Les fenêtres en bois sont-elles concernées par cette obligation légale ?

Que disent les textes sur les aérations des maisons à l’aide des fenêtres ?

Plusieurs textes se sont succédé pour règlementer la ventilation des maisons d’habitation. Ainsi, il y a d’abord eu le décret du 22 octobre 1955 et l’arrêté du 14 novembre 1958 (sur l’aération des logements neufs) qui ont, tous deux, introduit le principe d’aération par pièce (à l’aide de l’aération des fenêtres et des systèmes de ventilation mécanique ou VMC).

Par la suite, l’arrêté du 22 octobre 1969 relatif à l’aération des logements neufs a ajouté un nouveau principe dans le domaine de l’aération des maisons : le principe de la ventilation générale et permanente des logements. Ce principe impose aux logements neufs individuels ou collectifs de garantir la ventilation de la maison par des conduits à tirage naturel ou par un dispositif de VMC.

Enfin, les arrêtés du 24 mars 1982 et du 28 octobre 1983 ont confirmé ces différents principes. Ils imposent que toutes les pièces d’une maison neuve soient ventilées même lorsque les fenêtres sont en positions closes.

Les systèmes d’entrées d’air doivent notamment être placés dans les pièces principales (séjour, salle à manger, chambres) et il faut faire en sorte que l’air soit évacué dans les pièces de services (salle de bains, WC, etc.). Pour ce faire, les fenêtres dans les pièces principales sont équipées par des systèmes de ventilation (grilles d’aérations) pour introduire l’air pur.

Les différents textes mentionnés ci-dessus n’ont pas spécifié quelles catégories de fenêtres doivent se conformer à cette obligation légale d’aération. Aussi, tous les types de fenêtres sont soumis par cette obligation.

Pourquoi est-il essentiel d’assurer l’aération d’une maison par ses fenêtres ?

La ventilation d’une maison est essentielle pour le confort, mais aussi pour la santé des personnes. C’est pour ces raisons qu’elle a fait l’objet des strictes règlementations mentionnées ci-dessus. En effet, l’air à l’intérieur d’une maison doit être renouvelé sans cesse : l’air vicié par les pollutions intérieures (gaz carboniques émis par les appareils de chauffages, respirations des Hommes, etc.) doit être évacué et faire place à l’air pur venant de l’extérieur. Cela préserve le bien-être et la santé des résidents de la maison qui peuvent ainsi bénéficier en permanence d’un air pur.

Par ailleurs, l’aération d’une maison permet également d’éviter le développement d’humidités et de condensations causées par une maison trop étanche ou trop isolée. En effet, les maisons (y compris les fenêtres) font actuellement l’objet d’importantes isolations pour réduire les déperditions thermiques, sources des factures de chauffages élevés. Or, ces isolations ont comme effet négatif d’augmenter l’humidification à l’intérieur d’une maison causant ainsi le développement des moisissures, des champignons, des salpêtres qui sont très nocifs pour la santé et la robustesse de votre maison. Les systèmes de ventilations placés sur les fenêtres en bois ou autres sont les solutions idéales pour éviter ces genres de problèmes.